Les ventes de PCs peuvent-elles prédire notre futur digital ?


Durant les 30 dernières années, les ventes de Personal Computers (PCs) n’ont cessé de croître. Bien entendu, au fil des années, la production d’ordinateurs est passée du PC de bureau au portable et en 2006, il s’est vendu plus de PC portables que de PC de bureau. Aujourd’hui, une autre statistique permet de deviner la forme de notre futur ordinateur.

Depuis 2010, après des décennies de bons résultats, l’industrie informatique a de la peine à afficher des ventes en progression. Pire, les ventes régressent avec 352 millions d’unités en 2012 contre 365 millions un an auparavant.

pc_sales_fr

Bien entendu, pour expliquer ce phénomène, on peut pointer du doigt la récession économique, la saturation du marché ou d’autres facteurs. Mais fondamentalement, il y a surtout la venue d’un nouvel acteur avec un appareil inédit : l’iPad de Apple.

Pourtant, à sa sortie, cet appareil a passablement été décrié par la presse spécialisée et les médias en général. A quoi allait bien pouvoir servir cette tablette ? Même si tous les experts étaient sceptiques, l’heure d’un premier bilan, presque trois ans plus tard, a sonné et il est sans appel.

ipad_sales_fr

Apple a déjà vendu plus de 120 millions d’iPads et rien que pour 2012, c’est 66 millions de modèles qui ont été écoulés. Un tel succès s’explique par la révolution que l’appareil a apportée face à une industrie réduite à un argumentaire purement technique mais qui n’avait plus rien inventé depuis l’arrivée de la couleur sur un portable en 1992.

Depuis 2012, la marque n’est plus seule dans cette industrie de la tablette et des concurrents sérieux se pressent au portillon. Au-delà du meilleur ennemi d’Apple (Samsung), il faut noter que Microsoft s’essaie à quelque chose que la marque n’avait plus fait depuis la X-Box en 2001 ; elle commercialise un appareil conçu par ses soins et baptisé Surface avec son système dédié répondant au nom de Windows RT (pour RunTime).

Aujourd’hui, IDC, Forrester, Gartner et d’autres prédisent un avenir radieux au monde de la tablette avec des ventes estimées à 190 millions d’unités pour 2013 et pour 2015, un dépassement des ventes de PCs. En d’autres termes, 5 ans devraient suffire pour que la tablette rattrape 30 ans de PC. Sur un autre front, le téléphone intelligent a déjà dépassé les 500 millions d’unités vendues en 2012 et il ne fait qu’indiquer la direction prise par les consommateurs.

Chez Genius App, on n’a pas de boule de cristal mais on voit clairement la direction que prend cette industrie et elle s’appelle « tactile ».

Votre entreprise et ses applications métiers sont-elles prêtes pour ce virage technologique ?

Tony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.